Sortie de Qt Design Studio 1.2

Qt Design Studio est un environnement de développement d’interfaces 2D avec Qt Quick. Le logiciel est prévu comme un point de rencontre entre graphistes et développeurs, avec une possibilité d’importer et exporter des fichiers avec Photoshop (mais pas dans la version libre et gratuite…), d’éditer graphiquement des interfaces Qt Quick et de modifier leur code.

La version 1.2 du logiciel apporte surtout une intégration avec Sketch, c’est-à-dire la possibilité d’importer et d’exporter des fichiers Sketch, tout comme ce qui se fait avec Photoshop.

Qt Design Studio 1.2 est la première version à offrir une édition communautaire, autant libre que gratuite. Celle-ci est complète, à l’exception des extensions pour Photoshop et Sketch (qui sont pourtant les points les plus importants de Qt Design Studio…).

Une autre nouveauté de Qt Design Studio est l’implémentation de dégradés “complexes” : sphériques et coniques, plus seulement des dégradés linéaires. Ils sont utiles pour la création de contrôles comme des jauges ou des compteurs.

Télécharger Qt Design Studio 1.2.

Source : Qt Design Studio 1.2 released.

Advertisements

Qt : la fin des UWP ?

L’une des nouveautés de Windows 10 était un nouveau jeu d’API, censées remplacer Win32 à terme : UWP, pour universal Windows platform. Une application UWP est automatiquement compatible avec diverses plateformes : Windows 10, évidemment, mais aussi Windows 10 Mobile (depuis lors abandonné), Xbox One ou encore Hololens. Ces applications peuvent être écrites dans un langage comme C#, VB.net, JavaScript, mais aussi en C++. L’intégration avec le Windows Store est aussi l’un des points forts de UWP : longtemps, seules les applications UWP y étaient acceptées.

Pour suivre la mode, Qt s’est ouvert aux applications UWP, ce qui a permis de déployer des applications Qt sur le Windows Store. Seulement, ce mode n’est plus nécessaire pour déployer des applications dans le Windows Store, ce qui réduit d’autant l’intérêt de le garder pour Qt 6. En effet, la compatibilité UWP de Qt n’est pas aussi avancée que pour d’autres plateformes, notamment la distinction entre le fil d’exécution principal de l’application et celui qui effectue le dessin de l’interface. De manière plus générale, le code nécessaire pour cette compatibilité n’est pas le plus propre : il nécessite beaucoup de compilation conditionnelle (directives #ifdef), d’implémentations des API de Qt différentes des applications Windows traditionnelles (réseau, polices, ANGLE, accessibilité, etc.). Aussi, l’exécution de la batterie de tests pour cette plateforme est extrêmement lente : une heure pour les modules de Qt Base (le cœur de Qt : Qt Core, Qt GUI, Qt Declarative, Qt Widgets, etc.) sans UWP, tandis qu’UWP seul prend… deux heures.

La suppression du code relatif à UWP n’aurait cependant pas un grand impact pour les développeurs pour Windows 10 : les API offertes à l’origine par UWP (capteurs, localisation, Bluetooth) restent utilisables par des applications “natives”.

La réflexion du côté de Qt dépend aussi des actions de Microsoft : Office 2016 était une application UWP, mais ce n’est plus le cas pour Office 2019 (sauf OneNote). Il n’est pas impossible qu’UWP revienne en force pour les ordinateurs ARM, mais les intentions de Microsoft ne semblent plutôt aller dans l’autre direction : la firme est poussée par les développeurs, qui semblent plutôt rejeter UWP.

Sortie de Qt Design Studio 1.2 Beta

Qt Design Studio est un environnement de développement orienté interfaces graphiques QML. Il est prévu tant pour les développeurs que pour les graphistes : en réalité, c’est leur outil commun. Il est possible d’arriver assez rapidement à des prototypes fonctionnels d’interfaces complexes.

La version 1.2 apporte principalement une brique de compatibilité pour Sketch, en plus de Photoshop. Tout comme pour Photoshop, il est possible de faire passer une interface d’un logiciel à l’autre et dans l’autre sens.

Pour les composants Qt Quick Shape, Qt Design Studio implémente désormais les dégradés de couleurs : on peut désormais animer des gradient sphériques, coniques ou linéaires.

Alors que les premières versions de l’outil n’étaient disponibles qu’avec une licence Qt payante, Qt Design Studio existe maintenant en Community Edition, gratuite. La seule différence est l’absence de pont vers Photoshop ou Sketch — ce qui diminue d’autant la valeur du logiciel.

Télécharger Qt Design Studio 1.2 Beta 1.

Source : Qt Design Studio 1.2 Beta released.

Sortie de Qt 3D Studio 2.3

Qt 3D Studio est un éditeur d’interfaces graphiques 3D. La version 2.2 avait apporté des améliorations de performance, la 2.3 continue dans la même direction, mais apporte aussi un nouveau moteur de rendu du texte. Celui-ci apporte surtout de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité d’afficher du texte avec des polices à chasse fixe (comme pour du code), l’élision ou le passage à la ligne. Ce dernier est implémenté avec des champs de distance et requiert Qt 5.12.2.

Pour améliorer les temps de chargement d’une interface déclinée en un grand nombre de produits, les objets peuvent maintenant être marqués avec une variante : si tel objet n’est pas utilisé dans telle variante d’une présentation Qt 3D Studio, il ne sera pas chargé.

Source : Qt 3D Studio 2.3 Released.

Télécharger : Qt 3D Studio, son moteur d’exécution.

Qt 3D utilisé dans un moteur de rendu par lancer de rayons

Qt 3D est le moteur 3D de Qt. Ce dernier a récemment énormément évolué grâce à Qt 3D Studio, un environnement de développement d’interfaces graphiques en 3D. Cependant, Qt 3D peut être utilisé pour bien plus que des interfaces graphiques ou des scènes assez simples : le moteur est entièrement prévu pour n’importe quel genre d’usage, en ce compris des jeux.

Quartz est une telle utilisation du moteur. Le cœur de ce projet, Qt 3D Raytrace, est un nouvel aspect pour Qt 3D qui propose du lancer de rayons (en remplacement de Qt 3D Render). Au niveau des fonctionnalités, Quartz est très loin de Qt 3D Render, mais arrive déjà à afficher de très belles scènes. L’implémentation se base uniquement sur NVIDIA RTX (et requiert donc une carte graphique NVIDIA RTX, pour le moment) ainsi que Vulkan.

Toute l’implémentation est réalisée en C++, mais des extensions Qt Quick sont disponibles (pour la compatibilité avec tout l’écosystème Qt 3D). Cela signifie que l’on peut afficher des scènes Qt 3D existantes, décrites en QML, mais aussi les créer directement en C++.

Voir aussi : Aperçu de Qt 3D 2.0, Écrire son propre aspect pour Qt 3D.

Projet Quartz.

Sortie de Qt 5.13 Beta 1

Qt 5.13 continue son développement : un mois après la sortie de la préversion Alpha, voici la première Beta. Celle-ci se focalise sur la stabilité de cette version, en corrigeant un bon nombre de défauts présents dans la première itération de Qt 5.13.

Jusqu’à présent, la Beta 2 est prévue pour le 2 avril, la RC pour le 7 mai et la version finale pour le 21 mai — à moins que des défauts bloquants soient trouvés d’ici là. Pour le moment, on n’en recense qu’un seul, lié à Web Assembly.

Source : Qt 5.13.0 Beta1 released.

Sortie de Qt Creator 4.8.2

Une nouvelle version corrective de Qt Creator, numérotée 4.8.2, vient de sortir. Celle-ci ne corrige pas de défaut majeur, mais bien une série de plantages lors de l’analyse du code C++ (gestion des macros et du préprocesseur, boucle infinie lors de la récupération du type d’un pointeur). Une fois n’est pas coutume, aucun défaut relatif à Windows n’a été corrigé, mais bien sur macOS (plantage lorsqu’une fenêtre de choix de fichier s’ouvre quand une autre fenêtre modale est ouverte) et concernant Android (plantage à la sortie du débogueur, impossibilité d’envoyer GDB sur certains périphériques).

Voir l’intégralité des changements apportés par Qt Creator 4.8.2.

Télécharger Qt Creator 4.8.2.