Les processeurs ARM AppliedMicro X-Gene 3 en compétition avec les derniers Intel Xeon

AppliedMicro est un fabricant de processeurs, principalement utilisant l’architecture ARM. Leur ligne de produits X-Gene est prévue spécifiquement pour le marché des serveurs. Leur troisième génération débute sa phase de production (elle est à l’échantillonnage : les processeurs pourraient encore être quelque peu modifiés d’ici à leur mise en vente) devrait atteindre, selon les estimations du fabricant, les performances des Intel Xeon E5 de génération actuelle. Si ces faits sont avérés, cela les placerait tout en haut en termes de performance pour des processeurs ARM — jouant dans la même cour que les x86 (aussi en consommation) —, avec un avantage certain au niveau du prix. La distribution à grande échelle des X-Gene 3 devrait avoir lieu fin de cette année.

Du côté technique, une puce X-Gene 3 devrait contenir trente-deux cœurs ARMv8, à une fréquence de base de trois gigahertz (supérieure à celle des Xeon actuels), pour une consommation de cent vingt-cinq watts. Niveau mémoire, chacune disposera de huit canaux DDR4, avec des fréquences d’au plus 2,6 GHz ; quarante-deux bandes PCIe 3.0 assureront le lien avec l’extérieur. Les estimations de performance à terme comptent cependant sur une fréquence de turbo supérieure de trois cents mégahertz et des optimisations logicielles : l’équivalence aux Xeon n’existe que sur papier, elle n’est pas encore prouvée en pratique.

Ces caractéristique devraient permettre aux X-Gene 3 de jouer dans la même cour que bon nombre de Xeon de moyenne gamme (le fabricant les compare plus précisément aux E5-2680v4, disponibles pour 1745 $ l’unité — les X-Gene 3 devraient coûter un tiers en moins). Ils ne devraient pas faire le poids face aux gammes supérieures, nettement plus chères (plus de deux mille dollars l’unité), mais surtout prévues pour d’autres segments (AppliedMicro vise les services infonuagiques et les bases de données). Pour le moment, Microsoft commence à déployer des processeurs ARM dans son service Azure (pour le moment, uniquement en interne) : la route pour ARM semble s’ouvrir de ce côté.

Ces processeurs auront cependant un handicap de taille par rapport aux processeurs Intel, plus particulièrement pour la génération à venir (Skylake et Kaby Lake) : leur vitesse de traitement des nombres à virgule flottante. Ceci les exclut presque d’office du marché du calcul de haute performance, où les calculs en virgule flottante sont les plus fréquents. Cependant, ils pourraient se montrer utiles dans des applications comme l’inférence de réseaux neuronaux (pas tellement leur apprentissage) ou la bioinformatique. Le traitement de gros jeux de données (“big data”) pourrait bénéficier de la large bande passante en mémoire.

Sources et images : AppliedMicro’s X-Gene 3 SoC Begins Sampling: A Step in ARM’s 2017 Server Ambitions, Applied Micro Claims Third-Generation ARM Chip Ready to Take on Intel Xeon.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s