Sortie de Qt 5.8 Alpha

Qt 5.8 Alpha est maintenant sorti. Cette version mineure apporte pas mal de nouveautés, mais les principales se situent sous le capot et n’auront pas vraiment d’impact pour le programmeur.

Celle qui a fait couler probablement le plus d’encre est une refactorisation à grande échelle du moteur de rendu de Qt Quick : la dépendance envers OpenGL a été fortement limitée, l’architecture globale du rendu est maintenant totalement agnostique en ce qui concerne l’API utilisée. Ces changements ont permis l’intégration du moteur de rendu purement logiciel qui était fourni avec les éditions commerciales de Qt, mais aussi la création d’une extension (expérimentale) qui utilise DirectX 12 pour le rendu. Rien n’est actuellement prévu pour Vulkan, les développeurs estimant que les gains en performance ne justifieront pas ce développement.

Le moteur d’exécution QML (le langage prévu pour Qt Quick) a également été fortement amélioré, en ce qu’il met maintenant en cache une forme binaire précompilée des fichiers QML chargés. Ainsi, le démarrage des applications QML est bien plus rapide que précédemment (sans chercher à se passer de QML et d’écrire ses applications Qt Quick uniquement en C++). Ces changements n’impliquent pas la possibilité de précompiler une application Qt Quick (qui reste l’apanage de l’édition commerciale).

Dans le monde de l’embarqué, l’espace est une denrée rare, tant pour le stockage qu’en mémoire vive… et Qt en occupe vite une belle quantité. Dans le cadre du projet Qt Lite, l’infrastructure de configuration de Qt a été retravaillée pour sélectionner les fonctionnalités nécessaires à l’intérieur de chaque module. Le travail est toujours en cours, mais continuera d’ici à la préversion Beta. Jusqu’à présent, il est possible de diminuer la taille d’une application Qt Quick (liée statiquement à Qt) de septante pour cent par rapport à Qt 5.6 — ce qui est un gain appréciable.

Certains modules quittent le statut de préversion technologique et sont maintenant pleinement supporté par le Qt Project (notamment, les évolutions de leur API ne pourront pas casser la compatibilité avec les prochaines versions de Qt 5). Ainsi, Qt Wayland Compositor, Qt SCXML et Qt Serial Bus sont ouverts au plus grand nombre, sans arrière-pensée. De nouveaux modules font aussi leur apparition comme préversions technologiques : Qt Speech pour la reconnaissance et la synthèse vocales, Qt Network Authentication pour l’authentification (notamment avec le protocole OAuth, versions 1 et 2).

Qt 5.8 Beta devrait arriver dans un mois, début octobre, avant une version finale fin novembre. Si tout se passe bien, évidemment.

Télécharger Qt 5.8 Alpha.

Source : Qt 5.8 Alpha released.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s