Sortie de LLVM 3.8

Avec à peu près un mois de retard sur le planning, la nouvelle version de la suite de compilation LLVM est sortie, numérotée 3.8. Elle inclut notamment le compilateur C et C++ Clang. Quelques points sont mis en évidence par les développeurs :

  • OpenMP est maintenant activé par défaut dans Clang (la norme en version 3.1 était disponible en préversion dès Clang 3.7, le travail continue pour OpenMP 4.0 puis 4.5) ;
  • la compatibilité avec les autres compilateurs : une gestion des exceptions compatible avec les compilateurs Microsoft sous Windows, du TLS (une zone de mémoire privée pour chaque fil d’exécution pour des programmes parallèles à mémoire partagée) compatible avec GCC ;
  • la compilation de LLVM se fait maintenant de manière privilégiée avec CMake (plutôt que les autotools) ;
  • le tutoriel Kaleidoscope a été retravaillé pour faciliter l’utilisation de la plateforme LLVM par de nouveaux développeurs (notamment pour gérer d’autres langages en entrée) ;
  • LLVM ne garantit plus la compatibilité avec les versions les plus anciennes de Windows, c’est-à-dire antérieures à Windows 7.

Calcul de haute performance

Pour le calcul de haute performance, cette nouvelle version apporte bien des nouveautés intéressantes. Un certain nombre de fonctionnalités d’OpenCL 2.0 est implémenté, notamment au niveau de la gestion des espaces d’adressage ou encore des types atomiques (compatibles avec ceux définis par C11) et d’images (des tableaux bidimensionnels, comme image2d_depth_t ou image2d_array_depth_t).

Du côté d’OpenMP, la version 3.1 de la norme est maintenant entièrement supportée. À l’exécution, ce ne sera plus la bibliothèque GCC OpenMP qui sera utilisée, mais bien celle de Clang, développée par Intel (et développée à partir de celle utilisée pour leurs compilateurs propriétaires). Le développement continue pour OpenMP 4.0 et 4.5, avec notamment les clauses map, num_teams et thread_limit ou encore les dépendances entre tâches.

Pour CUDA, la technologie propriétaire de calcul sur processeurs graphiques de NVIDIA, les fonctionnalités arrivent petit à petit (elles sont toujours considérées comme expérimentales). Le code de Google n’est toujours pas intégré à Clang, mais il peut maintenant s’interfacer avec cette version sans modification spécifique.

Source : [llvm-announce] LLVM 3.8 Release, Clang 3.8 Release Notes

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s