Qt Creator 3.1 beta

Qt Creator 3.1 est désormais disponible en préversion, peu après Qt 5.2. Parmi les nouveautés, le moteur d’analyse du C++ interne peut être remplacé par Clang : l’avantage principal est que Clang est bien plus précis sur la sémantique du C++ que le moteur interne, mais au prix de performances bien moindres (ce qui a d’ailleurs ralenti fortement le développement de cette fonctionnalité, en cours de développement depuis 2011).

Pour rappel, Clang est un compilateur C++ basé sur LLVM, une architecture de compilateurs libre notamment développée par Apple et désormais utilisée sur un certain nombre de BSD. Il supporte une série de langages proches de C++, comme C ou Objective-C. Il s’agit également du premier compilateur libre à supporter complètement le standard C++14, notamment avant GCC.

Outils de développement

Cette fonctionnalité est activable à la demande, comme un plug-in (ClangCodeModel). Les binaires proposent cette fonctionnalité, mais elle n’est pas (encore) activée par défaut. La différence principale à ce niveau sera pour ceux qui compilent eux-mêmes Qt Creator : il faudra disposer de libclang (détails dans les sources).

Autre changement au niveau des outils de développement, toute version de GDB sans script Python est désormais dépréciée (la dernière plateforme pour laquelle une telle version de GDB n’est pas disponible est OS X, mais LLDB le remplace avantageusement, surtout avec le support de fonctionnalités autrefois réservées à GDB). Le profileur QML a été aux petits oignons, avec un grand nombre de bogues corrigés.

Un autre plug-in expérimental fait son apparition : Beautifier, pour reformater du code. Il peut utiliser les outils externes Artistic Style, Clang-format et Uncrustify.

Support de Windows RT

La dernière préversion de Qt 5 propose un support expérimental de Windows RT, Qt Creator se met au diapason avec un nouveau plug-in (encore expérimental, comme le support de WinRT dans Qt) pour supporter cette plateforme. Tout ne fonctionne pas encore, mais il est déjà utilisable. Parmi les fonctionnalités qui fonctionnent déjà bien :

  • enregistrement du Windows Runtime et de Qt pour Windows Phone ;
  • support de Windows Runtime et des Windows Phone Kit ;
  • compilation d’applications pour Windows Runtime et Windows Phone ;
  • lancement d’applications par un bouton depuis l’EDI.

Pour le moment, cependant, le débogage n’est pas encore fonctionnel, le bouton est d’ailleurs grisé dans l’interface.

Plus en détail, pour gérer le déploiement et le lancement d’applications, le plug-in utilise deux nouveaux outils en ligne de commande, windeployqt et winrtrunner, proposés par Qt 5.3. En tant que plug-in expérimental, le support de Windows RT n’est pas activé par défaut.

Sources : Qt Creator 3.1 beta released et Experimental Version of Qt Creator’s WinRT Plugin

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s